Rencontre coupe du monde 2015

Contents

  1. Finale de la Coupe du monde de rugby à XV — Wikipédia
  2. 271. On a retrouvé les essais...
  3. Ces 10 chiffres qui montrent que la Coupe du monde 2015 a été exceptionnelle

Julian Savea. Soit 8 essais en une seule édition. Un record La vérité est là: Et ce comme jamais. Série en cours Ces 10 chiffres qui montrent que la Coupe du monde a été exceptionnelle. Par Clément Mazella. Une édition tout simplement exceptionnelle. Voici 10 chiffres pour vous le confirmer. On a retrouvé les essais Pariez sur le Rugby avec Winamax. Jouer comporte des risques: Pour être aidé, appelez le Contenus sponsorisés. Pour approfondir. Powered by Livefyre. Si l'égalité persiste, elles sont départagées en considérant successivement la différence de points, la différence d'essais, le nombre de points marqués, le nombre d'essais marqués et en dernier lieu le rang au classement WR au 14 septembre Les troisièmes de chaque poule sont éliminés de la compétition mais qualifiés directement pour la Coupe du monde Le tirage au sort a lieu le 3 décembre Les équipes sont réparties en cinq différents chapeaux de niveau.

La répartition des douze équipes qualifiées d'office dans les trois premiers chapeaux est déterminée par leur position dans le classement WR au 3 décembre La tournée du mois de novembre revêt donc une importance certaine parce qu'elle fige le classement WR de référence et définit les têtes de séries chapeau 1 [ 8 ]. En particulier, la France a pu souffler à l'Angleterre une place dans le premier chapeau. La répartition se fait comme suit [ 8 ]:. Le tirage au sort des poules est le suivant [ 9 ] , [ 10 ]:. Poule A. Poule B.

Poule C. Poule D. En étant battue par le pays de Galles puis par l'Australie, l'équipe d'Angleterre est mathématiquement éliminée dès son troisième match du premier tour. C'est la première fois dans l'histoire de la Coupe du monde de rugby que l'équipe d'Angleterre ne passe pas le premier tour et que la nation organisatrice n'atteint pas la phase à élimination directe.

Les Wallabies s'imposent 15 à 6 dans une rencontre sans essai. L'Australie prend ainsi la première place de la poule avec quatre victoires pour affronter en quarts l'Écosse, deuxième de la poule B. De son côté, le pays de Galles doit défier l'Afrique du Sud en quarts. L'Angleterre termine sur une très large victoire face à l'Uruguay 60—3 et prend la troisième place, synonyme d'une qualification directe pour la Coupe du monde au Japon. L'équipe des Fidji termine la compétition quatrième avec une victoire et trois défaites. Carton s rouge s: Ormaechea 66 e. Alors que favoris, les Springboks d'Afrique du Sud sont battus lors de leur premier match par le Japon 34 à Malgré cela, ils finissent premiers de la poule après leur dernière rencontre du premier tour remportée 64 à 0 face aux États-Unis, s'assurant un quart de finale dans le haut du tableau face au pays de Galles, deuxième de la poule A.

L'Écosse à la deuxième place affronte l'Australie en quart de finale, grâce à sa victoire 36 à 33 sur les îles Samoa qui réussissent, malgré la défaite, à obtenir les deux bonus , lors de son dernier match du premier tour. Le Japon, qualifié pour la prochaine Coupe du Monde qu'elle accueille en , est la première équipe de l'histoire à être éliminée au tour initial malgré trois victoires [ 11 ] , ratant la qualification pour les quarts de finale à cause de l'absence de points de bonus.

La Nouvelle-Zélande boucle son premier tour avec quatre victoires dont trois bonifiées, soit 19 points sur 20 possibles. Largement premiers de leur poule, les All Blacks affrontent en quart de finale la France, deuxième de la poule D. L'équipe d'Irlande première de la poule D est promise à l'Argentine, assurée de la deuxième place avant son dernier match, remporté face à la Namibie.

La Géorgie, troisième, est directement qualifiée pour la au Japon, tandis que la Namibie, qui a enregistré quatre défaites, a toutefois réussi à marquer le tout premier point de son histoire dans cette compétition, grâce à un bonus défensif remporté lors de sa courte défaite d'un point face à la Géorgie. Les Irlandais l'emportent sans discussion, 24 à 9, avec deux essais à rien pour la France.

Cela permet à l'Irlande de rencontrer en quart de finale l'Argentine, deuxième de la poule C, alors que la France retrouve en quart, tout comme en dans la même enceinte le Millenium de Cardiff les All Blacks de Nouvelle-Zélande, qu'ils avaient éliminés huit ans plus tôt. Le Canada quitte la compétition avec quatre défaites en autant de rencontres, tandis que l'Italie, vainqueur face à la Roumanie le 11 octobre, se classe à la troisième place, synonyme de qualification directe à la Coupe du monde au Japon.

Il n'y a pas de tirage au sort pour déterminer les affiches de la phase à élimination directe [ 10 ]. À noter qu'à partir de cette phase, tous les matchs se jouent dans les seules villes de Londres stades de Twickenham et olympique et de Cardiff Millennium Stadium.

Aucun outsider ne crée la surprise en passant les poules, avec les sept premières nations du classement mondial, plus l'Écosse qui est neuvième [ 12 ]. Les quarts de finale opposent deux à deux des équipes des deux hémisphères.


  1. Finale de la Coupe du monde de rugby à XV 2015.
  2. Coupe du monde - Nouvelle-Zélande/France (62-13), humiliation - Circulez, y a plus rien à voir....
  3. site rencontre femme poilue.
  4. cherche femme célibataire en france.

En quart de finale, la France subit une défaite historique face à la Nouvelle-Zélande avec un écart de 49 points [ 13 ] , le plus important jamais enregistré dans un match de phase finale d'une Coupe du monde. Pour la première fois, les demi-finales se jouent uniquement entre équipes de l' hémisphère Sud [ 14 ] , [ 15 ]. Évolution du score: Lors de ce match d'ouverture de la phase éliminatoire entre les Springboks et le pays de Galles, ces deux équipes sont favorites pour atteindre la demi-finale. Pourtant, malgré une meilleure conservation du ballon, les Springboks encaissent un essai de Davies à la 18 e minute.

Les deux équipes se neutralisent, le score est serré jusqu'à la fin de la première mi-temps, et durant la majeure partie de la seconde.

Finale de la Coupe du monde de rugby à XV — Wikipédia

Il faudra attendre la 75 e minute pour que Du Preez délivre son équipe et l'envoie en demi-finale. Ce match rappelle le quart-de-finale de la Coupe du monde En effet, certains éléments sont identiques: Mais, alors que les Bleus furent vainqueurs en , c'est la Nouvelle-Zélande qui donne le ton de cette rencontre, en manquant de marquer un premier essai dès les premières minutes du match.

Les Néo-Zélandais inscrivent quatre essais durant la première mi-temps, contre un seul pour les Français à cinq minutes de la pause. Cette domination des Blacks se confirme en deuxième mi-temps, avec cinq essais inscrits, dont quatre transformés, alors que le XV de France ne trouve pas la faille et semble totalement impuissant, n'arrivant pas à inscrire le moindre point supplémentaire.

Ainsi, les All Blacks s'imposent 62 à Avec 49 points d'écart, ce match devient la plus lourde défaite pour les Français en Coupe du monde. C'est même leur pire défaite de leur histoire depuis le test match de juin où les Bleus sont battus 61 à 10 par les Blacks. C'est aussi le score et la différence de points les plus lourds jamais connus en phase à élimination directe de Coupe du monde. Enfin, les All Blacks deviennent alors l'équipe qui a le plus souvent atteint le dernier carré en Coupe du monde sept fois sur huit, leur seul échec avant les demi-finales étant donc en Ce quart-de-finale oppose le XV du trèfle aux Pumas , qui dans les dix premières minutes inscrivent deux essais transformés, et une pénalité quelques minutes plus tard Les Irlandais commettent beaucoup d'erreurs, en rendant le ballon aux Argentins, même s'ils inscrivent un essai transformé et une pénalité à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, c'est pourtant l'Irlande qui domine le début de la seconde mi-temps jusqu'à la soixantième minute, manquant à certains moments de prendre la tête du match. Mais les Argentins ne cèdent pas et inscrivent deux essais dans le dernier quart d'heure. L'Irlande échoue une fois de plus aux portes de la demi-finale, stade de la compétition jamais atteint par le XV du trèfle.

Et les Pumas filent vers les demi-finales pour la seconde fois, après Les Australiens, favoris, passent tout près de la défaite. Alors qu'ils ouvrent la marque avec un essai non transformé, ce sont les Écossais qui mènent ensuite au score grâce à la botte de Laidlaw, qui inscrit plusieurs pénalités, alors que les Wallabies sont assez malchanceux avec Foley qui manque plusieurs transformations et pénalités.

Au retour des vestiaires, le score reste serré, puis l'Écosse prend l'avantage sous la pluie à cinq minutes de la fin grâce à un essai sur interception inscrit par Bennett et transformé par Laidlaw. L'Écosse semble proche de la qualification mais c'est l'Australie qui remporte ce match d'un point grâce à une pénalité réussie en toute fin de la rencontre. L'arbitre Craig Joubert est a posteriori déjugé par World Rugby au sujet de l'octroi de cette pénalité cruciale sanctionnant un hors-jeu, sur la base d'observations de sa commission d'arbitrage [ 16 ]. Avec la qualification de l'Australie, les demi-finales sont, pour la première fois dans l'histoire de la compétition, constituées uniquement d'équipes de l' hémisphère sud.


  1. Coupe du monde 2014: le calendrier des matches jour par jour.
  2. Coupe du Monde 2015 - Calendrier.
  3. faire des rencontres amicales à paris?
  4. Picamoles sauve l’honneur;
  5. the trust streaming vf.

Après l'ouverture du score par le Sud-Africain Handré Pollard , les All Blacks , inscrivent un essai par Jerome Kaino dès la sixième minute, mais ils commettent beaucoup de fautes, ce qui permet aux Springboks de rester dans la course en marquant des pénalités, allant jusqu'à dominer les Néo-Zélandais au niveau du score à la mi-temps Lors de la seconde mi-temps, ces derniers, par la botte de Dan Carter et grâce à un deuxième essai marqué par Beauden Barrett , parviennent à prendre un avantage de deux points et à le conserver jusqu'au bout pour accéder à leur quatrième finale de Coupe du monde après , victoires et défaite.

Quant à l'Afrique du Sud, elle dispute le match pour la troisième place pour la seconde fois après Les Australiens se détachent au score dès les dix minutes initiales en marquant d'entrée un premier essai sur interception par Rob Simmons puis un deuxième par Adam Ashley-Cooper pour mener 14 points à 3.

271. On a retrouvé les essais...

L'ailier Wallaby alourdit le score par un essai supplémentaire en supériorité numérique à huit minutes de la fin de la première mi-temps. Elle se rapproche toutefois à sept points — soit la possibilité d'égaliser sur un essai transformé — en deuxième mi-temps , mais le troisième essai d'Ashley-Cooper, à la conclusion d'un exploit personnel de Drew Mitchell sept défenseurs éliminés dans la largeur du terrain , met l'Australie hors de portée.

Particulièrement appliquée en défense, l'équipe de Michael Cheika interdit aux Pumas de marquer le moindre essai. L'Australie rejoint la Nouvelle-Zélande pour une finale de Coupe du monde inédite, bien que les deux équipes parviennent pour la quatrième fois à ce stade ultime de la compétition, et visent toutes deux une troisième couronne planétaire.

Le buteur springbok Handré Pollard porte le score à 16 à 0 à la mi-temps.

Ces 10 chiffres qui montrent que la Coupe du monde 2015 a été exceptionnelle

Malgré les efforts de Nicolas Sanchez qui termine meilleur buteur de cette Coupe du monde avec 97 points, les Pumas ne reviendront pas au score et concéderont même un nouvel essai marqué par le deuxième ligne Eben Etzebeth. Menés 24 à 6, les Argentins parviennent à marquer un essai en force dans les arrêts de jeu.

L'Afrique du Sud, double championne du monde, monte sur la troisième marche du podium comme en Ils prennent le large dès le début du second acte grâce à un deuxième essai signé Ma'a Nonu au bout d'une course de 45 mètres , mais l'expulsion temporaire à la 52 e minute de leur arrière Ben Smith change la donne. Coup sur coup, en supériorité numérique, l'Australie marque deux essais transformés par David Pocock et Tevita Kuridrani pour revenir à quatre points à l'heure de jeu De nouveau à 15, les All Blacks reprennent ensuite leur domination territoriale, et par un drop tapé sans élan des 40 mètres, puis une pénalité de 50 mètres, Daniel Carter leur redonne dix points d'avance à cinq minutes de la fin.

L'ouvreur Néo-Zélandais marque dix-neuf points en tout dans cette finale. La victoire des All Blacks est parachevée sur un contre par le remplaçant Beauden Barrett qui part aplatir à la dernière minute.

Cérémonie Ouverture Coupe du Monde Brésil 2014 – INTEGRALE et HD

À l'issue de la première finale de Coupe du monde à cinq essais, la Nouvelle-Zélande devient la première équipe triple championne du monde et la première à conserver son titre. Pour la première fois aussi, elle réussit à être sacrée hors de ses terres, puisque ses victoires de et avaient été obtenues sur son terrain de l' Eden Park d'Auckland. Remarques L'équipe d'Italie est la plus vertueuse: La Namibie a le plus grand total de cartons: Enfin l'équipe d'Uruguay est la seule à avoir un joueur expulsé.

Pour sa troisième participation à la Coupe du monde, le Sud-Africain Bryan Habana inscrit cinq essais, portant son total personnel à quinze, après huit en et deux en Ce total est égal à celui du Néo-Zélandais Jonah Lomu , établi en Si Habana marque son cinquième essai de l'édition en phase de poule, il n'en inscrit aucun pendant les phases finales, ce qui lui aurait permis de dépasser le All Black [ 21 ].

Le Néo-Zélandais Julian Savea égale aussi un record d'essais sur une édition, celui de Jonah Lomu et Bryan Habana, de huit essais marqués respectivement en et Il compte entre autres deux triplés face à la Géorgie et à la France et un doublé contre la Namibie [ 21 ]. Avec essais inscrits en 48 matchs, ce total est supérieur à celui de l'édition de essais. Si ce nombre d'essais ne représente pas le record toutes éditions confondues, c'est le cas de celui de la finale avec cinq réalisations.

La rencontre avec le plus grand écart est celle entre l'Afrique du Sud et les États-Unis, conclu sur le score de 64 à rien. Le quart de finale entre la Nouvelle-Zélande et la France voit deux nouveaux records tomber: En huit éditions, les nations de l' hémisphère Sud ont réussi à remporter sept fois le trophée, seule l'Angleterre a pu contester leur suprématie en De plus, seules des nations du Sud sont représentées dans le carré final de cette édition, un scénario qui ne s'était jamais produit depuis la première Coupe du monde [ 21 ].

En marge des rencontres, des fanzone s, proposant des animations pour le public, sont organisées en nombre pour faire face à la demande. Le record d'affluence sur un match de Coupe du monde est battu à deux reprises durant cette édition. Le record de téléspectateurs sur un match a également été battu: Ils sont répartis entre les vingt nations participantes: Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Coupe du monde de rugby à XV. Article détaillé: Qualifications pour la Coupe du monde de rugby à XV Effectifs des équipes participantes: Effectifs de la Coupe du monde de rugby à XV Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète.

Votre aide est la bienvenue! Comment faire? Liste des juges de touche. Liste des arbitres vidéo. Poule A de la Coupe du monde de rugby à XV Liste des matchs de la poule A. Jaco Peyper Essai s: Nadolo 30 e Pénalité s: Nadolo 36 e Volavola 64 e Carton s jaune s: Romain Poite Essai s: Chris Pollock Essai s: Foley 28 e , 44 e Pénalité s: Foley 10 e , 38 e , 70 e Carton s jaune s: Kuridani 73 e - 80 e Essai s: Volavola 61 e Transformation s: Nadolo 62 e Pénalité s: Nadolo 21 e , 47 e Carton s jaune s: Jérôme Garcès Essai s: May 27 e Transformation s: Farrell 28 e Pénalité s: Farrell 18 e Essai s: Davies 71 e Transformation s: Biggar 72 e Pénalité s: Pascal Gaüzère Essai s: Cooper 15 e Pénalité s: John Lacey Essai s: Davies 7 e Baldwin 32 e Transformation s: Goneva 49 e Transformation s: Volavola Pénalité s: Watson 56 e Transformation s: Farrell 57 e Pénalité s: Farrell 13 e , 65 e Carton s jaune s: Farrell 71 e Essai s: JP Doyle Essai s: Arboleya 17 e Ormaechea 58 e Transformation s: Ormaechea 18 e Pénalité s: Ormaechea 3 e , 66 e Carton s rouge s: Ormaechea 66 e Essai s: Craig Joubert Pénalité s: Genia 57 e Mumm 60 e Pénalité s: Berchesi 2 e Carton s jaune s: Vilaseca 40 e.

Poule B de la Coupe du monde de rugby à XV Liste des matchs de la poule B. Lambie 57 e Pollard 73 e Carton s jaune s: Oosthuizen 78 e - 84 e Essai s: Leitch 30 e Goromaru 69 e Hesketh 84 e Transformation s: Goromaru 31 e , 70 e Pénalité s: George Clancy Essai s: Nanai-Williams 20 20 e Treviranus 46 e Transformation s: Wyles 34 e Baumann 74 e Pénalité s: Lelei Mafi 15 e Transformation s: Goromaru 16 e Pénalité s: Wayne Barnes Essai s: Lamositele 21 e Transformation s: MacGinty 22 e Pénalité s: Craig Joubert Essai s: Perez 64 e Transformation s: Levave 16 e Taulafo 19 e Paulo 78 e Essai s: Nigel Owens Essai s: Burger 13 e Pietersen 39 e Habana 73 e Transformation s: Pollard 14 e , 40 e Pénalité s: Pollard 51 e Carton s jaune s: Seymour 49 e Transformation s: Laidlaw 50 e Pénalité s: Laidlaw 30 e , 45 e Weir 60 e Carton s jaune s: Pisi 12 e , 79 e Pénalité s: Glen Jackson Essai s: Ngwenya 24 e Wyles 71 e Transformation s: MacGinty 72 e Pénalité s: MacGinty 5 e , 55 e Essai s: Goromaru 9 e , 29 e Pénalité s: Poule C de la Coupe du monde de rugby à XV Liste des matchs de la poule C.

Vainikolo 72 e Transformation s: Morath 73 e Pénalité s: Morath 10 e Essai s: Kvirikashvili 19 e Carton s jaune s: Smith 57 e Cane 67 e Transformation s: Smith 38 e - 48 e Essai s: Smith 61 e C. Taylor 79 e Transformation s: Deysel 51 e Pénalité s: Tsiklauri 5 e Transformation s: Malaghuradze 6 e Pénalité s: Kotze 74 e Transformation s: Kotze 75 e Pénalité s: Kotze 2 e , 18 e , 71 e Carton s jaune s: Gorgodze 50 e Malaguradze 55 e Transformation s: Kvirikashvili 51 e , 56 e Pénalité s: Kvirikashvili 68 e Carton s jaune s: Read 38 e - 48 e Pénalité s: Gonzalez Iglesias 12 e Carton s jaune s: Bosch 53 e Essai s: Tromp 13 e Greyling 46 e Jantjies 80 e Transformation s: Poule D de la Coupe du monde de rugby à XV Liste des matchs de la poule D.

Kearney 35 e , Cronin 66 e , R. Kearney 73 e , Payne 76 e Transformation s: O'Connell 42 e - 52 e Essai s: